dimanche 31 mai 2015

59 # Song "SONG FOR H"


tu te promènes / au fil de l'eau
Jerusalem / enfants de salauds
tu goûtes aux choses / d'arrière-pays
qui ont un ar / rière-goût de vie

tu te promènes / à Syracuse
entre les je t'aime / je t'accuse
tu te ballades / comme un pendule
attaché en / tre un préambule

tu déambules / comme un poisson
tu sillonnes même / tous les bas-fonds
tu ondules pire / qu'anguille-de-mer
faut dire qu'c'est sa / lé sur la terre

puis tu contournes / tous les obstacles
comment tu fais / c'est un miracle
le monde est un / piège sur mesure
chacun le sien / c'est bien plus sûr

Il n'est de rivière sans pays / tout est poussière si c'n'est la vie
C'est vrai d'hier comme d'aujourd'hui / seul valent l'amour et les amis

mais toi tu files / et n'reviens pas
t'as appris ça / d'une paire de bas
je loue ta grâce / et ton aisance
faux-air de glace / vrai pas de danse

toujours continuer / ton chemin
cette route aux a / llures de destin
ce rêve éveillé / qui te berce
toi plus belle qu'une / reine de Perse

sujette d'un sort / toujours plus beau
autour de toi / le monde a chaud
tu accumules / tous les succès
et sur la mule / montes qui te plaît

déesse aux sur / prenants atours
faite pour l'art / comme pour l'amour
cache une guerrière / infidèle
comme un papillon / à deux ailes

plus évidente / que le soleil
et plus ardente / astre vermeil
a-t-on jamais / vu plus belle chose
qu'une femme à l'â / me d'une rose

Il n'est de rivière sans pays / même la vie, tout est poussière
Ni désolant non plus qu'amer / rien n'vaut le vent, si c'n'est la pluie






tu te promènes / au fil de l'eau
comme un poème / d'arthur Rimbaud
j'ai peine à croire / que tu existes
mais je suis dé / jà sur ta piste



[Sacem provisoire]