mardi 9 février 2016

182 # LA DIPLOMATIE DES LUMIÈRES

AFC-MicroSalon / Focus sur l'Iran, OK
 
AFC-Caméflex / Focus sur l'Iran II, C'EST BON : tout iranien est complice de son État autant que je le suis du mien, on ASSUME ça, on ne l'élude pas d'un sourire en détournant l'attention sur le titre de CHEF-OP' qui serait un "truc des américains" (Table-ronde de l'Association des Directeurs-de-la-Photographie iraniens, 6 février 2016, LA FÉMIS). Le voile qu'impose l'iran à la moitié de l'humanité n'est pas un truc, c'est un krack. Et si, d'après eux, "il n'y a plus de contrainte", alors que dois-je penser de leur objectivité.
Que dois-je penser d'artistes heureux de voir leurs femmes "jouer au football en manteau musulman" ?
Que dois-je penser de ces français qui signaient leurs œuvres sur sol nazi en temps d'occupation ?
Que dois-je penser d'artistes porte-drapeaux d'un pays aussi prompt à menacer de mort ceux des contrées étrangères ?
Et surtout, que dois-je ÉPROUVER ?
Autant de douleur, d'atrocité et de compassion que j' ai pu en voir dans leurs films ? Où partout demeure pourtant ce qu'ils savent être l'oriflamme d'un pouvoir extravagant : le voile musulman que jamais leur parole publique n'entachera. Où tout est aussi fabriqué que dans le cinéma commercial américain (les deux autistes sont des acteurs pros simulant l'autisme). Je ne peux jouer à ce jeu-là, au jeu du sentimentalisme. Car derrière leurs images se presse une réalité toute autre dont je ne sais au juste quel écheveau d'entre-corrélations elle entretient avec elles. Et compte tenu de l'époque et du seul intérêt que je trouve, finalement, à ces rencontres iraniennes, la possibilité de converser avec des hommes ingénieux tenus de faire beaucoup avec peu, je préfère investir vers d'autres tropiques mon énergie et dois admettre que les pays d'Asie d'obédience bouddhiste, shintoïste ou taoïste m'apparaissent être aujourd'hui, en-dehors d'un Occident qui cherche toujours sa vraie voie, les seuls, les derniers acceptables en termes d'échanges intellectuels, artistiques et/ou spirituels louables, constructifs et désintéressés.
 
"Ici seul parlera l'homme libre car seule sa parole saurait nous abreuver. " [Oscar Peterson - Chants du peuple mongol]