samedi 16 janvier 2016

170 # Porter des kippas, donc forcément des kippas juives, dans l'enceinte de l'Assemblée Nationale de notre République laïque, assemblée structurée et défrayée dans le seul but d'ériger nos lois face à la barbarie, face aux privilèges, face à l'ostracisme, relève non seulement, outre le caractère parfaitement démagogique de la démarche, de la plus invraisemblable stupidité mais encore à peu de choses près du désaveu du sens, du déshonneur philosophique et de la TRAHISON POLITIQUE, traduit en tout cas une immense irresponsabilité, une infériorité des individus au regard de leur tâche, et pour tout dire m'irrite au point de faire sourdre encore (Dieu que j'en ai marre) ma COLÈRE. On a beau à priori aimer tout-le-monde, une attitude aussi clownesque (tu craches le feu ? tu fais le derviche tourneur ?) dans un espace si sacré, qui sert à mon sens bien mal un dogme injustement stigmatisé, certes, mais par ailleurs s'il n'est pas offensif à tout-le-moins peu représentatif et peu soucieux du reste de la société française qui n'est guère pour lui et son microcosme sociétal qu'une vaste CLIENTÈLE, pardonnez-moi d'aller au plus court mais c'est juste très CON.

Laïque, la France : L-A-Ï-Q-U-E
pas juive
pas musulmane
pas catholique
L-I-B-R-E

Méfie-toi, juif
on n'est déjà pas à la cool avec l'islam, alors si tu touches à nos lois, en dépit de ta bonne tête on la coupe

La seule question qui importe :
COMBIEN CELA VA-T-IL NOUS COÛTER AVANT QUE VOUS NE LE COMPRENIEZ ?
AVANT QUE VOUS NE L'ADMETTIEZ.
AVANT QUE VOUS NE FASSIEZ CORRECTEMENT VOTRE BOULOT.


On connaissait le deuxième sexe,
le deuxième enfant,
le deuxième prénom
Peut-être un jour une SECONDE RÉVOLUTION