mardi 24 novembre 2015

126 # THE PREDICTION

Être suspendu à une prédiction mortifère ancienne de trente ans, d'ailleurs énoncée par un enfant yougoslave décédé, et dont la première partie précisant le contexte mondial, sa nature et sa topographie, s'avère aujourd'hui rigoureusement exacte, pourrait me donner envie de rire ou de pleurer. Mais non. La seule chose dont je sois certain, c'est que pour échapper à la prédiction je vais devoir tuer, probablement vite et beaucoup. J'ai hâte.