jeudi 5 novembre 2015

118 # LE COMMANDO DE PARAS QU'ON N'AVAIT PAS VU VENIR

On dit Charlie-Hebdo ceci, Charlie-Hebdo cela. Peut-être. N'empêche, je tombe dessus par hasard sur une banquette de train, ou plus exactement, sur une tablette en acajou estampillée SACD : MARRADE. De l'or en barre, par les temps qui chourrent. En revanche, je constate dans Paris intra-muros que la pétasse islamiste tient la grande forme : ça sort les grands voiles, les plus grands voiles possibles, des voiles vraiment immenses, les modèles 4X4 DE BROUSSE du voile islamiste entièrement voué à la conquête du dernier quart, le nôtre, celui des Francs, des Celtes, des Gaulois (MERCI À TOI, LÉGISLAPEUR), mais voiles par ailleurs impeccables, bien austères, puant la chimique hypocrisie du nylon, la mort, et la morgue de celles qui ne les portent plus seulement, c'est très sensible, mais S'EN DRAPENT, maintenant. Pour l'heure, j'envoie un neutre et distinct "LA CHARIA, C'EST MAL", mais je ne sais pas si je vais tenir longtemps : embrasée, une pétasse islamiste puant la morgue de son clan, avec la masse de nylon, ça peut facilement éclairer toute une Place de Mairie. Idéal pour l'un de ces soirs de Noël qu'ils méprisent tant, et qu'ils enjoignent officiellement, ici-même, à ignorer et à honnir (imams bretons participant à la journée de la femme musulmane, Cergy 2015, avant d'être débalonnés par les FEMEN et assénant leur haine du christianisme sur le web). Évidemment, Panasonic en main je pourrais les filmer, ces mini-montgolfières de l'Islam, ces porteuses de parachutes mahométans, ces éclaireuses du Diable-en-uniforme : et puis quoi, encore. Ai-je jamais réalisé une image illustrant l'extrême-droite dans le réel contemporain, c'est-à-dire, fut-ce à mon esprit défendant, en lui faisant publicité ? Non. Ce qui ne m'a pas empêché d'envoyer moult vitriol. À mon sens, le mal peut franchir un seuil au-delà duquel il n'est plus montrable, puisqu'au contraire il doit alors être EFFACÉ. Reich et Islam en sont l'archétype. Ce qui n'annule en RIEN le fait que JE VOTERAI FRONT NATIONAL de 2015 à 2017, pour être précis : RIONS, RIONS, mais surtout, RIONS FORT. Parce que la douce morale qui sous-tend mon irrévocable décision est que pour gouverner le pays où je demeure, je préfère des tueurs à des nuls. Que Dieu me foudroie, s'il en a les moyens. Et puis entre nous, dans (si vous me permettez) VOTRE monde de fous, où plus rien n'arrive qui ne soit catastrophe, où le degré d'enlisement de la chose politique dépasse l'entendement, le FN reste la seule inconnue, pour ainsi dire, des sept cercles de l'enfer que nous traversons. Il représente pour moi une expérience de vote à tenter, non pas pour le vulgaire plaisir de voir enfin gouverner l'illustre race des morues, mais tout simplement parce que nul autre vote ne saurait mieux m'ouvrir le champ des possibles, ne saurait mieux me permettre de m'extirper, mort ou vif, du monumental mensonge qui m'entoure. Ainsi entre dictature, basses besognes, coup d'état, insurrections, barricades à tout-va, assassinats, démissions, gouvernement relativement cohérent au regard des formes de guerre émergentes, religieuses, virtuelles, para-civiles, déréglementation du chanvre avec prime d'État à l'ouverture des weed-shops, grand-retour de la Jeanne enfin dépucelée ou résurrection du Bouddha biologique, qu'adviendra-t-il : nul ne le sait. Par contre, si je vote comme je l'ai toujours fait (intelligemment ?), ou si je ne vote pas, je vois très clairement où je vais : dans la cuvette des chiottes rivée au mur.

Bon. OK. C'est très clair. 
Je ne suis ni X, ni Z ni Y, je ne répète rien, je dis ce que je vois : 
- PARIS EST OCCUPÉE -
Paris pue. Paris schlingue.
Paris, c'est SANS MOI.


Ouais, ouais, on sait.

Tous les allemands n'étaient pas des nazis.
En d'autres termes : pas d'amalgame hâtif.
Et c'est censé réconforter Esther ?


VAGUE À BOND NUMÉRO 7
J'n'ai plus rien à becqueter, j'crève de faim
Je n'sais pas où rester, c'est la fin
J'vais devoir m'énerver, faudra bien
Plus faire marcher la tête, que les mains
Bouger mon sac-de-puces
Peut-être même prendre le bus
Passer le périph, filer aux Puces
Racketter l'pif du Négus
Puis revenir tranquille
Bien au chaud sur mon île
L'île des pingouins débiles
Que des gens bien : Beverly Hill
J'aime arpenter ses longs coteaux couverts de douce rosée
J'aime avancer dans la nuit chaude qu'elle ne cesse d'enfanter
Et je parcours avec amour les golfes mous de sa pensée
Mais notre histoire ne pouvait certes pas durer
Planète Terre
Décrocher
Pas d'mystère
Humanité
Continuer
N'pas céder
Les pierres vont parler
Et la peur va se taire
Ou partir à pied
À six pieds sous terre
Continuer, n'pas céder
C'est l'été c'est l'hiver
Mi-juillet fin-janvier
Qu'est-ce que ça peut bien faire
Pense juste à m'réveiller
À Noël sur la Terre
J'aime bien les jours fériés
Parce qu'ils sont éphémères
Ils se retirent comme se retire la mer
Ils ressemblent à la mer 

Comme y ressemble le calendrier


UN BONHEUR SIMPLE EN 3 ÉTAPES
I - Avènement de l'ED ( Extrême-droite) - Lutte sourde&frontale contre l'EI
II - Destruction de l'EI ( Entité islamique) - Lutte frontale contre l'ED
III - Mise-à-bas de l'ED / Avènement de l'EG (Extrême-gauche)


Vous voulez la MORT du Front National ?

VOTEZ POUR EUX EN 2017, ce sera RADICAL


Ils feront le sale boulot,

mais brilleront vite de toute leur incompétence

Que du bonheur pour les

FREEDOM-MAKERS

Mieux vaut une barricade en plein vent

qu'une salve dans les lombaires


Et puis l'ironie féroce non seulement de mes propos mais bien des événements qui leur font contexte n'échappera à personne, et ravira chacun, je l'espère. Parce que franchement, pour toutes ces générations damoclèsées par la dynastie Le Pen, à la perspective d'assister au plus glorieux bras-de-fer que la connerie humaine ait jamais soulevé, il faudrait être bien chèvre pour bouder son plaisir : en ce qui me concerne, j'ai les glandes salivaires en forme de chutes d'eauLE DOSSIER FN : brandissons son épée, Damoclès finira étripé. Je le dis gaillardement et de ce fait non sans quelque honte, bue, toutefois, à toutes ces brandouilles de l'extrême-droite : vous qui donniez du bougnoule et du raton quand tout allait bien, vous qui n'aimiez pas la couleur du sable, vous qui, d'une certaine façon, quoiqu'indirectement, nous tirez dessus aujourd'hui, dehors c'est l'enfer, dehors c'est la mort, dehors c'est le cri d'agonie d'une vieille terre et c'est le règne des rats : DEMAIN, SORTEZ ET CONDUISEZ-VOUS EN SOLDATS !...



Remarquable travail de la DGSI qui substitue avec ses doigts-de-fée "CROUPIR EN TARÉ" à "MOURIR EN MARTYRE", ou comme l'a justement poétisé Claude Lelouch : "Martyre, Revenir". Mais constat désolant et contrecoup inattendu du réchauffement climatique, les cerveaux font comme les glaciers : ils fondent. REMARQUE aux défenseurs du secret des particuliers par temps de guerre, Y COMPRIS ET SURTOUT destiné à Reporters-sans-Frontières : sans écoute permanente, sans fouilles systématiques, sans traque éhontée, on aurait encore tâché le bitume. Et qui est-ce qui nettoie. Qui est-ce qui nettoie. Qui est-ce qui nettoie.


Frappés par la plus grave crise économique de notre histoire, une crise comparée à laquelle 1929 fut une promenade de santé, et véritablement plantés au bord du gouffre écolo-planétaire, à quoi avons-nous eu droit, GOUVERNEMENTALEMENT PARLANT : à un Président qui n'a songé qu'à se marier puis à un autre qui, trouvant l'idée mauvaise, préféra jeter son dévolu matrimonial sur les homosexuels. Et aujourd'hui, GOUVERNEMENTALEMENT PARLANT, quelqu'un avancerait qu'il souhaite en toute sincérité sauver le peu qui reste et, qui plus est, qu'il en a parfaitement les moyens ? 
"FARCES & ATTRAPES", tout à 10 balles.
(Fous-moi cette merde à la poubelle)


Fusillades en cours dans le Xe 
et le XIe arrondissement de Paris (Article live)
Les lopes islamistes remettent ça.
C'est bêtement mathématique, il leur reste le temps 

de faire des dégâts conséquents avant de TOUS crever.
Certains d'entre nous sont condamnés, 

eux le sont jusqu'au dernier, 
et surtout, jusqu'à la dernière.
La partie n'est pas drôle quand on connait la fin.




Peut-être l'arrestation de Toulon fut-elle un leurre, une diversion propre à faire lever le pied de satisfaction.
Peut-être le pétard mouillé du Stadium, le vendredi 13, fut-il un test sur la sécurité présidentielle riche d'informations pour la prochaine offensive.
Peut-être suis-je, ayant posté "LE COMMANDO DE PARAS QU'ON N'AVAIT PAS VU VENIR" sur le Blog du Poisson une semaine avant le 13, doué d'une extrême sensibilité collant particulièrement au terrain et à la rue.
Ce jour-là, le 5 novembre, la dernière salope emmusulmanée que je vis avant de quitter Paris se tenait sur le quai du métro Barbès, en queue de rame. Ornée et couverte comme une grosse merde qu'on vient de torcher, et qu'à juste titre l'on cache, d'un gigantesque voile gris, elle toisait très méchamment la foule qui se déployait devant elle et ne semblait pas la voir. Moi, je ne vis qu'elle. Aujourd'hui, je suis persuadé qu'elle savait quelque chose, qu'elle était informée, qu'elle s'en félicitait déjà et le crachait à la gueule de la foule. Avant de filer j'ai foncé droit sur elle, et l'ai toisée et coiffée, ou décoiffée, verbalement, haut et fort, comme la chienne couverte croisée ce matin dans L'Isle-Adam, ma ville. Elle n'a pas bronché. Ils ne bronchent jamais, contrairement à nous : ils attendent, ils calculent et ils tuent. Et ça commence à chiffrer.
Qu'attendons-nous ?
Pas un seul homme armé dans tout Paris, visiblement.
Pas un seul gun, ni Glock ni rien. Nous méritons mille fois le mépris d'Israël, qui, s'il n'en fait usage, sera bien bon.
Merci au lumbago, le tout premier de ma vie, que je me suis sans doute prescrit tout seul le 12 et qui m'empêcha de sortir pendant deux jours et donc d'aller manger du plomb. Je suis trop bon avec moi-même : ça perdra les perdrix.
L'Europe est une utopie.
Mais une utopie vivante.
L'islam hait l'Europe : il veut l'occire pour se l'accaparer.
C'est une guerre de conquête.
Les pointer du doigt ne suffit pas.

Les enjoindre à haute-voix à abandonner la charia ne suffit pas.
Les insulter dans la rue comme je l'ai initié ce matin ne suffira pas non plus.
Il va falloir les tuer et le plus vite sera le mieux.
AMEN

KEEP COOL AND DESTROY THEM

Et pour ceux qui en ont les moyens,

ARMEZ-VOUS
 


CECI EST UN MESSAGE PARFAITEMENT AMICAL DÉLIVRÉ DANS LE PLUS GRAND RESPECT DE LA VIE HUMAINE PAR LE MAIRE DE JERUSALEM EN PERSONNE, Nir Barkat.

Bien évidemment, des soirs comme hier, le chargeur 17 balles peut faire la différence. Mais ça, j'ai eu beau chercher en pièces jointes, il ne le dit pas : incorrigibles juifs.

Ne vous y trompez pas : CECI EST UN MESSAGE DE PAIX. Éternelle.

Pour les très rapides au montage et porteurs d'immenses manteaux, la crosse qu'il utilise devant-même les caméras est moins encombrante qu'une béquille, mais soulage pourtant considérablement les éternelles victimes.

Pour les pointilleux, ceux qui vont jusqu'au bout de la nuit et des ruelles sombres où l'on court éperdument après avoir lâchement assassiné du monde, le kit-lumière qui lui est dévolu parachèvera votre équipement de Noël. Qu'un seul sur cent d'entre vous achète le Glock-pack, et c'est toute une salle-de-spectacle qui pourrait être sauvée.

Pour 600 euros : EXCELLENT DEAL.


Commandez sans attendre en me cliquant dessus, je ne crains pas la douleur et Noël arrive à grands pas.


Enfin, j'entends à la radio préconiser la fermeture
de 90 mosquées salafistes en France.
Enfin, je le sens, ça va, ça peut encore bouger dans le bon sens.
Quelle cruelle déception si des lois contre-islamistes
ne tombaient pas rapidement, simples, belles et radicales.
Une déception qui coûterait cher,
à la fois le prix du pouvoir et celui du sang.

Oui, nous sommes, c'est incontestable, parmi les caniches favoris des USA, qui nous tirent de la mare lorsqu'il le faut, mais par ailleurs nous font faire mille pirouettes. Toutefois, il y a une consolation et elle est de taille : 

ONCLE TOM EST UN BON MAÎTRE.



La LOL ne va pas vous faire rire
Après le 11 janvier je créai virtuellement MEIN PARTI, vaste galéjade désespérée qui eut le mérite d'exister et de me faire rire essentiellement par le concept du SMITH, l'affreux de Matrix ou plus exactement de l'ISLAMATRIX, qui incarnait toutes ces saloperies d'islamistes qui nous entourent et nous serrent de très près. Mais je me sentis bientôt déraper, ou plutôt je jugeai qu'on jugerait vite que je dérapais, ce qui m'irrita. Puis ce débordement de haine écrite en vint à m'écœurer et j'effaçai tout, nettoyai le BLOG DU POISSON MAGNÉTIQUE de ce flot à la fois délirant et plus que sensé. Mais aujourd'hui je fonde dans le réel et très sérieusement la LOL, L'armée des Ombres Laïques, qui vise déjà sa première cible non-vivante et dont la seule impatience est d'avoir du sang musulman sur les mains, ce qu'elle ne saurait s'autoriser sans un feu-vert de l'État. Tout cela n'est que baratin, pensez-vous, mais j'invite les autres à me joindre, un jour ou l'autre, en message privé. L'union fait la France.
À Dieu va.



Inscriptions aux clubs-de-tir accompagnées d'acquisitions d'armes de catégorie B devraient en toute logique et toute sûreté s'enchaîner à la vitesse d'une rafale, dans notre beau pays. Je serais inquiet que cela ne soit pas.




PLACE DE LA RÉPUBLIQUE : MOUVEMENT DE PANIQUE (Article)


Place de la République à Paris, on a pu voir après CHARLIE, jusqu'à longtemps après, comment des profiteurs-de-guerre, différemment de ceux qui ont vendu leurs photos avant-hier Rue de Charonne, ont pu s'en servir comme spot publicitaire, "17 Plus Jamais" en tête de liste, haut-la-main, avec une grande salope prétendant y servir l'humanité à coups d'injures, de fausses rumeurs et de mensonges éhontés. Et ça a duré des mois. Non, la tristesse, et surtout la tristesse QUI SERT, ne nous mènera nulle part.



2 EXCELLENTES NOUVELLES :

 " Par ailleurs, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a promis la dissolution de mosquées dans lesquelles des acteurs profèrent la haine. "

  " Dix chasseurs-bombardiers français ont largué 20 bombes dimanche sur le fief de l’organisation Etat islamique (EI) à Raqa, dans le nord de la Syrie, détruisant un poste de commandement et un camp d’entraînement, a annoncé le ministère de la Défense. «Le premier objectif détruit était utilisé par Daech (acronyme de l’EI en arabe) comme poste de commandement, centre de recrutement jihadiste et dépôt d’armes et de munitions. Le deuxième objectif abritait un camp d’entraînement terroriste», a détaillé le ministère dans un communiqué. "



Remarque cinglante d'un haut-fonctionnaire de Police à la radio sur la QUESTION JUDICIAIRE : de nouvelles lois n'apporteront rien CAR NOUS MANQUONS CRUELLEMENT DE MOYENS.
Citoyens : AUX ARMES

 



Je soutiens l'ADSAV : ils ont le courage d'être en avance avec tout ce que cela implique de vindicte et de désapprobations. De toute manière, comme je l'ai entendu dire de la bouche d'un militaire cet après-midi, jusqu'à présent nous n'avons en rien joué la stratégie gagnante, la seule possible, celle qui devint loi implicite lors de la Seconde Guerre : L'ALLIANCE AVEC LE MOINDRE MAL
ENCORE UNE FOIS ET POUR TOUJOURS, JE PRÉFÈRE COMBATTRE AVEC LES CONS (et en dépit de toute contre-médiatisation, ces bretons sont loin de l'être), PLUTÔT QUE DE ME FAIRE ASSASSINER PAR DE LÂCHES ABRUTIS
A Pontivy, une manifestation anti-immigration dégénère (Article)


Si un jour l'on m'avait dit que j'en viendrais à poster une video du clan Le Pen sur l'un de mes sites, je n'en aurais rien cru. Je retiens le contenu, et le ton. C'est-à-dire l'ensemble.


(...)