mercredi 4 novembre 2015

116 # LA MORT EST UN BAROMÈTRE : TEMPÊTE DE SANG SUR LES TRIBUNAUX DE JUSTICE FAMILIALE


-LE RÊVE AUX LOUPS DE JORDAN DIOWE- 

À l'heure de l'adapter et confrontant mon ouvrage à la réalité littéraire et journalistique, je constate que depuis 2013, lorsque deux pères sont montés au faîte de grues industrielles pour alerter les médias, chaque trimestre et en réponse à une décision-de-justice concernant la "garde", à Saint-Priest, dans le Jura, en Hautes-Pyrénées, un père français assassine ses enfants, qui sont souvent deux, et se suicide ensuite ou non selon le courage ou l'envie. Il n'existe sur la même période aucun cas similaire au sein de la gent féminine de ce beau pays. TOUT EST DIT : LA MORT D'ENFANTS N'EST-ELLE PAS UN BAROMÈTRE INFINIMENT PRÉCIS ?